VIVRE de son BLOG en 1h par jour:

Nous avons tous des habitudes qui nous servent et d’autres qui ne nous servent absolument pas.

Pour celles qui nous servent inutile de les remettre en question.

Pour celles qui nous servent pas, il est temps d’en parler.

Dans cet article on fait le point :

Numéro un : trop penser

Dans la vie il y a deux facteurs clés de succès : la pensée et l’action.

Dans toute situation il existe un pourcentage de penser nécessaire pour un pourcentage d’actions nécessaires.

Prenons l’exemple du jour de tennis : s’il passe 90 % d’un temps donné à réfléchir à comment prendre la balle, il n’arrivera pas à prendre la balle dans l’action facilement.

En revanche s’il prend 10 % de son temps à penser comme Prendre la balle et 90 % de son temps à mettre en pratique le geste pour prendre la balle, alors il sera efficace.

À l’inverse, un avocat qui prépare une plaidoirie : très certainement il devra consacrer davantage de temps à penser qu’à l’action.

Ces deux exemples montrent quelque chose : trop penser dans un environnement facile, c’est retarder la prise d’action qui va engendrer un nouveau résultat positif pour ta vie.

La question est désormais tienne : dans quel domaine vois-tu moins penser et plus agir ?

Numéro deux : la peur du changement

Il est vrai que nous avons tous tendance à vouloir que les choses restent comme elles sont, soit parce que nous y sommes habitués, soit parce qu’elles nous plaisent comme elles sont actuellement.

Cependant il est utile d’observer et de rationaliser le faite que les saisons changent, que les gens qui nous entour change, ils veillissent par exemple, ayant leurs cheveux ou leur peau plus pareil.

Si tu vois le changement autour de toi, c’est que l’environnement autour de toi voit ton changement.

La difficulté reste à choisir son changement, définir comme on veut changer, définir ce que l’on veut vraiment faire pour soi et ce qui nous permet de vibrer dans notre vie.

Numéro trois : vivre dans le passé

Une expression populaire est très courante dans nos temps qui court et celle de dire que c’était mieux avant.

Lorsque cette phrase prononcée, elle signifie qu’une personne n’est pas ancré dans le présent, qu’elle n’a pas encore accepté sa condition actuelle.

Évidemment, il y a des événements que nous rencontrons dans la vie qui ne sont pas facile à digérer, qui demande du temps à la réflexion, à la prise de recul, au fait de pouvoir se remettre à vivre d’une manière différente tout en ayant quelque chose de difficile à porter.

En revanche, il est utile de se rappeler que lorsqu’on était enfant, on attendait un événement dans le futur comme notre prochain anniversaire, la venue d’une personne qu’on apprécie vraiment, le fait d’un cadeau que l’on souhaitait pour Noël ou dans une occasion diverses.

Ce contre-pied nous permet de comprendre qu’il nous est possible de penser en terme de futur et en terme de passer.

Est-il alors possible de penser entendre le présent ?

Et comment penser entendu présent ?

Je crois que pour penser en train de présent il faut identifier ce qui nous fait souffrir ou nous attriste du passé tout en me imaginant vivre dans le futur, imaginer notre vie telle que le mode fait-on pour nous dans le futur.

Puis de revenir elle reconditionnent présente et d’adopter très rapidement, le plus vite possible, l’attitude le comportement que nous avons déjà dans le futur, dans la pensée que nous avons de nous.

Numéro quatre : le self talk négatif

Même en lisant cet article tu es capable de pouvoir le critiquer, d’avoir une voix dans ta tête qui te dit que cet article est bien que cette phrase est bien que ce mot est bien ou que cette pensée cette écriture cette façon d’être n’est pas celle que tu aimes ou apprécie.

D’ailleurs pour aller plus loin, tu es même capable d’avoir des pensées négatives à ton propre sujet en te réveillant matin sans que quoi que ce soit n’est plus arrivé d’autre que la nuit de sommeil qui vient de se passer.

Quel curieux de choses que ces pensées qui me traverse l’esprit dans des moments complètement différent de là où nous sommes présents.

L’un des moyens les plus puissant pour être heureux, pour sentir le mieux du monde, pour pouvoir avancer dans sa vie et d’avoir une pensée positive.

Évidemment la pensée positive et très controversé parce qu’elle dépend de la personne qui pratique de la croyance que l’on peut avoir en cette dernière.

Je ne te partagerais pas de se fête une méthode meilleur qu’une autre mais j’aimerais t’indiquer que l’une des choses les plus intéressantes et lorsqu’on se met à pratiquer des pensées positives régulièrement sur des choses dont on est en difficulté.

Ce que j’ai remarqué c’est que ces pensées positives répétés dans des situations où nous voyons la complexité va nous permettre de continuer à voir la lumière au bout du tunnel alors que pour l’instant nous sommes qu’au début du tunnel et que la lumière est vraiment très loin devant nous.

Numéro cinq : essayer de plaire à tout le monde

Plaire à tout le monde pourrait être quelque chose de vraiment agréable…

Ceci me faciliterait profondément l’existence.

Toutefois, comme tu as pu le constater des personnes ne t’apprécie pas, ne te le disent pas, tu fréquentes peut-être, et te critique en privé,.

Une expression populaire va même à dire que plaire à tout le monde sait plaire à n’importe qui.

D’ailleurs ce qui est intéressant de noter, c’est que les personnes que l’on rentre notre vie ne nous plaisent pas tout.

Et pourtant nous n’avons rien fait pour qu’elle nous plaise pas, c’est juste une connexion une chose qui nous paraît pas être en accord avec ce que nous sommes.

Et nous ne pouvons rien faire d’autre que de faire avec.

C’est exactement la même chose qu’il faut faire avec ce que peuvent penser les autres de nous.

Que votre chef vous apprécie ou pas, vous devez vous comporter comme vous avez envie de vous comporter, comme la personne que vous voulez devenir,La personne que vous êtes, quand la personne qui porte son passé et qu’il assume pleinement.

Merci beaucoup pour le temps que tu as consacré à la lecture de cet article.

Cela me touche puisqu’il n’est pas facile d’écrire des articles de ne jour, et qu’ils sont si peu lu, même si ils n’ont pas été écrit par Victor Hugo.

Je t’invite chaudement à me dire dans les commentaires ce qui a le plus d’impact dans ce que tu as lu afin de continuer à m’encourager à produire ce type d’article.

Je te souhaite une bonne suite de journée et je te dis à très vite sur ce blog,

Ogier

No votes yet.
Please wait...
 

Leave a Reply

Your email address will not be published.