VIVRE de son BLOG en 1h par jour:

Crois-tu que la seule différence entre les riches et les pauvres et la somme présente sur un compte en banque ou en épargne ?

Comme je sais que tu ne crois pas que cela, je te partage ces neuf différence notable :

Numéro un : si seulement vers la prochaine fois

Les pauvres utilise très souvent l’expression si seulement ça arrive…

Tandis que les riches utilise très souvent l’expression la prochaine fois que ça va arriver voici comment je me comporterai.

C’est simple attitude démontre la capacité dans laquelle on peut se mettre ou non en vue de l’atteinte d’un objectif ou d’une situation qui serait amené à nous arriver dans notre vie.

Numéro deux : la vie est un combat–la vie est une aventure

Là encore pour ce point numéro deux tout est question de point de vue.

Considères-tu la vie comme un combat ou comme une aventure ?

Comme le dit Arnold Schwarzenegger: quelque soit la vie que tu mènes il est intéressant de rester relaxe car c’est uniquement en restant relaxe que nous réussissons à atteindre des résultats extraordinaires.

Voir sa vie comme un combat est à l’encontre du fait de pouvoir rester relaxe.

À la numéro trois : c’est affreux–c’est une bonne leçon

Les riches apprennent à toujours tirer une leçon de ce qui leur arrive même lorsque ça paraît complètement affreux.

Ils savent que tout arrive pour une bonne raison et qu’il ne peut rien contre ce qui est arrivé.

Ce qui est arrivé est arrivé est désormais nécessaire de reconsidérer comment vivre le reste de sa vie avec ce qui vient de se passer.

Numéro quatre: un échec–un essai

Tu n’as pas échoué tu viens juste d’apprendre à essayer de faire quelque chose d’une manière qui n’a pas permis de réussir.

Si tu considère que tu as échoué, alors tu considère que tu as abandonné et que c’est terminé que tu ne reprendras plus jamais c’est pourquoi tu avais envie d’avancer.

Numéro cinq: une erreur – une leçon

Étroitement liés avec la règle précédente toutes les chèques rencontré qui faisait office d’un essai est une leçon d’une tentative qui n’a pas été concluante.

Les pauvres considère qu’ils ont faites une erreur tandis que les riches considère qu’ils viennent apprendre une leçon.

Numéro six: un obstacle–un défi

Chaque jour nous rencontrons des difficultés dans notre vie.

Nous pouvons choisir de considérer ses difficultés comme un obstacle indéfiniment infranchissable ou comme un défi un obstacles affranchir par l’acquisition de nouvelles compétences ou d’une nouvelle détermination.

Numéro sept: une difficulté–une opportunité

Étroitement liés avec ce qu’on vient de voir dans la règle précédente, chaque situation qui se présente dans notre vie est vécu comme une difficulté.

Ce qui fait la différence entre les pauvres et les riches et la manière de concevoir cette difficulté comme une opportunité et non comme quelque chose de défini.

Numéro huit : j’aimerais ça–je veux

Les riches veulent ce qu’il désire.

Les pauvres aimerais ce qu’il désire.

Cette simple différence de mots indique une véritable différence de comportement.

Numéro neuf : je veux–je peux

vouloir c’est pouvoir comme le dit la Dage populaire.

En revanche vouloir ce n’est pas nécessairement à voir.

Pouvoir c’est considéré que non seulement nous voulons mais que nous avons les caractéristiques pour avoir et faire.

Ogier DOLLÉ


Leave a Reply

Your email address will not be published.